L’HISTOIRE DE JORDANS

Le moulin Holme se situe sur les bords de la rivière Ivel dans le Bedfordshire dans la campagne anglaise. Il figure dans des registres remontant à 1086 et était loué par la famille Jordan dans les années 1800, qui l’a ensuite acheté en 1855. En 1894, un violent incendie a ravagé le bâtiment, mais heureusement, la famille Jordan est parvenue à le restaurer tout en y installant un système de cylindres plus efficace permettant de mieux conserver la saveur du grain lors du processus.

COMMENT TOUT A COMMENCÉ

Le moulin Holme se situe sur les bords de la rivière Ivel dans le Bedfordshire dans la campagne anglaise. Il figure dans des registres remontant 1086 était loué par la famille Jordan dans les années 1800, qui l’a ensuite acheté en 1855. En 1894, un violent incendie a ravagé la batissement, mais heureusement la famille Jordan est parvenue la restaurer tout en y installant un système de cylindres plus efficace permettant au processus de conserver davantage la saveur du grain.

PÉRIODE DIFFICILE DANS LES ANNÉES 1900

Même si le moulin a survécu à un violent incendie, la grande dépression et les deux guerres qui ont suivi n’ont pas été très faciles. La production changeait, les moulins devenaient rapidement démodés, car l’industrie souhaitait une production de masse plus rapide et moins coûteuse dans les usines. Le moulin a failli fermer ses portes, mais William John Jordans a alors eu l’idée de diversifier les activités du moulin en produisant, en plus de la farine, des aliments pour animaux. Toutefois, cela s'est avéré être une solution temporaire et, dans les années 1960, le moulin était de nouveau en difficulté. À ce moment-là, les deux fils de John, Bill et David, étaient assez vieux pour se joindre à l’entreprise familiale et ont donc suivi une formation de meunier.

LA ROUTE DE LA DÉCOUVERTE

Malgré sa formation de meunier, Bill avait d’autres idées (c’était les années 60 après tout). Pendant quatre ans, il a voyagé autour du monde en tant que batteur dans un groupe de blues rock. Tandis qu’il parcourait l’Amérique, il est devenu fasciné par la montée du mouvement des aliments naturels. Les instincts de meunier de Bill ont refait surface en 1969 alors qu'il découvrit une céréale croustillante commercialisée dans un magasin d’aliments naturels. Elle était constituée d'un mélange de miel et d’avoine grillé ensemble avec d’autres ingrédients naturels.

LES FRÈRES INTRODUISENT LE GRANOLA SUR LE MARCHÉ BRITANNIQUE

Bill était convaincu que cette idée marcherait bien dans son pays d’origine. Qui pourrait résister à une céréale complète savoureuse offrant toutes les qualités nutritives que d’autres producteurs décidaient de retirer? Il a donc ramené du granola à son frère David en Grande-Bretagne et tous les deux se sont donné pour mission de convertir les Britanniques à la saveur du granola complet. Ils ont acheté un four d'occasion d'une ancienne boulangerie et l’ont modifié pour y faire griller des céréales. En 1972, les deux frères ont créé leur propre version du granola; « le croquant original ». Ils ont parcouru sans relâche toutes les foires du pays pour vendre ce produit aux groupes de convertis en pleine croissance, et ce, jusqu’à ce que les magasins d’aliments naturels et les supermarchés décident de le commercialiser.

LES FRÈRES JORDAN AUJOURD’HUI

Comme on dit, on connaît la suite! Depuis ses débuts, les idées innovatrices de Bill et David n’ont cessé de charmer les consommateurs. Les céréales Jordans sont arrivées au Canada en 1989. Aujourd’hui, l’entreprise produit plus de 30 variétés différentes de céréales saines et naturelles qui sont savourées dans plus de 30 pays!


BON ENGAGEMENT ALIMENTAIRE

UN IMPACT POSITIF

Avoir un impact positif sur la campagne britannique est une idéologie profondément enracinée dans tout ce que nous faisons chez Jordans. Nous travaillons étroitement avec chacun de nos cultivateurs de céréales afin d'améliorer la qualité environnementale et la durabilité commerciale des fermes qui fournissent nos céréales – nous tentons de redonner plus que nous prenons. Nous sommes aussi passionnément engagés dans la réduction des impacts négatifs de nos méthodes de production, telle que la réduction des émissions de gaz à effet de serre. En tant que fabricant de produits alimentaires, nous sommes conscients de l'impact que nous avons sur l'environnement local. C'est pourquoi, en soutien de notre engagement en matière d'aliments sains, nous nous efforcerons toujours de réduire notre empreinte sur l'environnement. Notre dévoué personnel a joué un rôle clé dans l'amélioration d'une gamme de mesures d'efficacité opérationnelle mises en œuvre dans nos boulangeries. Nous sommes également très fiers de déclarer que nous n'envoyons aucun déchet dans les sites d'enfouissement et que nos délicieux ingrédients provenant d'outre-mer, tels que les noix du Brésil, sont transportés par fret maritime afin de réduire les émissions de carbone.


UNE AGRICULTURE RESPECTUEUSE DE L'ENVIRONNEMENT

Nous nous engageons à soutenir l'agriculture locale, saine et responsable. Jordans a commencé à vendre des céréales biologiques en 1972, et depuis 1985, l'entreprise travaille de concert avec les agriculteurs britanniques afin qu'ils gèrent leurs terres en symbiose avec la faune et la flore. À ce jour, tous nos agriculteurs s'assurent que 10 % de leurs terres sont destinées à une variété d'habitats fauniques, créant ainsi d'importantes réserves naturelles afin d'aider les animaux et insectes, tels que les oiseaux, les abeilles et les papillons, à se développer. Sur ces fermes, nous visons à cultiver tout l'avoine, le blé et l'orge dont nous avons besoin pour préparer les délicieuses céréales du petit-déjeuner et les barres céréalières que nous vendons au Royaume-Uni. Grâce à notre travail, nous avons remporté des prix prestigieux soulignant notre approche en matière d'agriculture durable, notamment le Waitrose Way Award pour notre contribution à la promotion des produits de la campagne britannique, ainsi que le prix Big Tick de l'organisme sans but lucratif du Prince de Galles, Business in the Community. Bien sûr, nous sommes ravis d'avoir reçu ces Prix, mais pour nous, la véritable récompense est de pouvoir nous promener dans ces fermes particulières et d'observer la merveilleuse variété de faune et de flore vivant aux côtés de l'avoine, du blé et de l'orge qui se retrouvent dans nos céréales.